Avez-vous entendu les trompes ?

Imprimer

DSC02008.JPGCe dimanche 28 septembre, c’était la Fête de Saint-Hubert. Une occasion de tous se retrouver, quelles que soient nos croyances. C’est d’ailleurs pour ça que l’on parle de « Fête » et non plus de « Messe », comme c’était encore le cas il y a quelques années. 

 

Au départ de l’église, des balades étaient proposées. Une chouette initiative pour découvrir ce joli petit village. Devant l’église, un groupe d’hommes vous accueillait avec leurs trompes de chasse. Drôle d’instrument que celui-là, méconnu aussi. Petit cours… La trompe de chasse est un instrument initialement destiné à la chasse à courre. Le cor de chasse lui n’est utilisé qu’en musique militaire. 

 

DSC02054.JPG

 

Ce groupe s’appelle les Sonneurs du Val Mosan. Ils participent à beaucoup d’événements. Bien évidemment, les fêtes de Saint-Hubert mais aussi les ouvertures de chasse, les enterrements de chasseurs, les mariages… Très disponibles et très amicaux, leurs sourires ont mis tout le monde de bonne humeur. N’hésitez pas à visiter leur site web pour plus d’infos. 

 

La Messe de Saint-Hubert a accueilli une centaine de personnes et a débuté avec un peu de musique… de trompes de chasse ! (Oui, c’était ça que vous avez entendu !). « Lavoir est aujourd’hui un point de convergence » a déclaré Mr Le Curé. Et il avait bien raison ! Entre bénédictions des pains, trompes de chasse et Eucharistie, La Cavatine a enchanté nos oreilles. Comme d’habitude, la bonne humeur se mêlait à la belle musique. 

 

La messe finie, il était l’heure de bénir les animaux. Mr Le Curé a commencé par un animal un peu spécial. Une otarie ! (Non, je ne deviens pas folle…). Une petite fille avait amené son otarie en peluche pour la faire bénir. Ce qui a beaucoup amusé Mr Le Curé. Mais pas question d’oublier cette otarie ! C’est un animal comme les autres après tout ! Ensuite, le temps était venu de bénir les chevaux (dont ceux des Écuries du Bois de Moxhe). Mr Le Curé a dû un peu attendre. En effet, Marc Breuls avait tracé un circuit pour faire patienter les chevaux. Et Mr Le Curé bavardant toujours… il a eu une bonne idée ! Après la bénédiction, chaque cheval avait droit à un morceau de pain bénit. Certains chevaux n’avaient pas envie de celui tendu par Mr Le Curé et se servaient directement dans le panier. Tant qu’à faire, autant choisir son morceau ! 

 

Après toutes ces traditions, un verre de l’amitié était proposé ainsi que des pains saucisses. Une organisation du comité Lavarois. Tout s'est, encore une fois, déroulé dans la bonne humeur! Merci à eux pour leur organisation! 

 

Vous avez raté cette fête de Saint-Hubert? Allez, ça va, on vous pardonne! Mais uniquement pour cette-fois... Rendez-vous l'année prochaine pour vous rattrapez! Et regardez les photos pour voir ce que vous avez raté! 

 

 

Les commentaires sont fermés.