Humour - Page 3

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    Blagounette .... ou simple leçon de bon sens..... qui sait!

     

    1 ) Communication : 
    Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison. La femme s'enroule dans une serviette  de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d'entrée : C'est Laurent, le voisin de palier. Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui lance : "Je te donne 800 € immédiatement si tu laisses tomber la serviette qui te couvre". Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette. Il l'admire à loisir, puis lui tend 800 EUR. Un peu éberluée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'oeil, elle remonte dans la salle de bain.
     Son mari, encore sous la douche, lui demande "C'était qui ?" 
    "C'était Laurent" 
    "Super, il t'a rendu les 800 EUR qu'il me devait ?"
    Morale n°1 : 
    Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables
    .

     


    2 ) Hiérarchie :
    Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s'en échappe. "D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n'en aurez qu'un chacun". 
    L'employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant :"A moi, à moi! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun souci qui pourraient m'empêcher de profiter de la vie" Et pouf, l'employée de bureau disparaît.
    Le représentant s'avance à son tour : "A moi, à moi ! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !" Et pouf, le représentant disparaît. " 
    C'est à toi " dit le génie en regardant le directeur du personnel. "Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après la pause déjeuner..."
    Morale n°2 :
    En règle générale, laissez toujours les chefs s'exprimer en premier !

    3 ) Gestion des affaires : 
    A la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au paysan :" Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre."
    Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève toi !" Mais le cheval est trop fatigué. 
    Le deuxième jour le cochon dit: "Lève toi vite !"Le cheval est toujours aussi fatigué. 
    Le troisième jour le cochon dit: "Lève toi sinon ils vont t'abattre !" 
    Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. 
    Heureux, le paysan dit: "Faut fêter ça: on tue le cochon ! 
    Morale n°3 :
    Toujours s'occuper de ses affaires et la fermer ...

     

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    la blagounette du jourUne fois n'est pas coutume... plusieurs petites blagounettes (Merci Oli)

    Professeur: Que dois-je faire pour répartir 11 pdterre entre 7 personnes ?
    Elève: Purée de pdterre, maître !
    ( il y a de la logique!)

    Professeur: Joachim, dites-moi le présent de l’indicatif du verbe marcher
    Elève: Je marche… tu marches… il marche…
    Professeur: - Plus vite !
    Elève: - Nous courons, vous courez, ils courent !
    (Et c’est vrai non ?)

    Professeur: « Il pleuvait » c’est quel temps ?
    Elève: C’est du mauvais temps, maitre.
    (Pas de doute !)

    Professeur: Combien de cœurs avons-nous ?
    Elève: Deux
    Professeur: Deux!?
    Elève: Oui, le vôtre et le mien !
    (la logique explique… correct!)

    Deux élèves arrivent en retard à l’école. Ils s’expliquent :
    Le 1er élève dit : Je me suis réveillé en retard, maître. J’ai rêvé que je suis allé en Polynésie et le voyage a duré longtemps.
    Le 2ème élève dit : Et moi je suis allé le chercher à l’aéroport.
    (Bien argumenté …non ?)

    Professeur : Pouvez-vous me dire le nom de 5 choses qui contiennent du lait ?
    Elève : Oui maître. Un fromage et quatre vaches …
    (Dites-moi où il s’est trompé ?)

    Un élève en droit pendant son examen oral : qu’est-ce qu’une fraude ?
    Réponse de l’élève : C’est ce que vous êtes en train de faire, Monsieur.
    Le professeur intrigué : Bah alors, expliquez-vous… 
    L’élève dit : Selon le Code pénal, celui qui profite de l’ignorance de l’autre pour le porter préjudice, commet une fraude.
    (Et alors … dans la logique...pas faux ) 

    Maîtresse : Tony, dites-moi sincèrement, vous priez avant chaque repas ?
    Tony : Non, maîtresse, je n’ai pas besoin … ma maman est une excellente cuisinière.
    (sans commentaires)

    Maîtresse: Arthur, ta rédaction « mon chien » est exactement la même que celle de ton frère. Tu as copié ?
    Arthur : Non maitresse, le chien c’est le même.

    Maîtresse : Bruno, quel nom donnons-nous à une personne qui continue à parler même si les autres ne s’intéressent pas au sujet ?
    Bruno : Un professeur

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    LimagesCAT9RXVC.jpge petit Didier déménage à la campagne et achète un âne à un fermier pour 100 euros.

    Le fermier doit livrer l'âne le lendemain, mais justement le lendemain :

    -Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort.

    - Bien alors, rendez-moi mon argent.

    - Je ne peux pas faire ça. J'ai déjà tout dépensé...

    -OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne.

    - Qu'est-ce que tu vas faire avec un âne mort? 

    -Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola..

    -Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !

    -Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort.

    -Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser.

    -Il amène donc l'âne au petit Didier.

    Un mois plus tard, il revient voir le petit Didier :
    - Qu'est devenu mon âne mort ?

    - Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 euros: ça m'a fait... une recette de 1.000 euros !!

    - Et personne ne s'est plaint ?

    - Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n'a pas fait d'histoire!

     

     

    Merci Eric!

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    imagesCAT9RXVC.jpgCoup de soleil...!.

     

    Un homme s'endort plusieurs heures sur la plage et se réveille avec un terrible coup de soleil sur tout le corps. Il s'en va immédiatement à l'hôpital et il est promptement admis pour brûlures au second degré.

    Il commence déjà à avoir des cloques sur la peau et il est en quasi agonie.

    Le médecin lui prescrit immédiatement un traitement :

    - biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures.

    L'infirmière Sandrine, surprise demande au médecin :

    - Quel bienfait va donc lui apporter le Viagra dans son cas ?

    Le médecin réplique : - Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes..!

     

     

    Merci Oli!

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    smiley clin d'oeil.jpg

    - Ta femme est à la mer ?

    - Oui, et je lui écris tous les jours !

    - Ca alors ! Après dix ans de mariage, c'est de l'amour ou je ne m'y connais pas !

    - Oui, mais en partant, elle m'a dit : Si tu ne m'écris pas tous les Jours, je reviens immédiatement !

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    Deux mdr.jpghommes sont à la pêche sur glace à leur trou de pêche favori.

    Ils pêchent tranquillement en buvant leur bière....

    Presque silencieusement, afin de ne pas effrayer le poisson, Bob dit :

    -Je pense que je vais divorcer d'avec ma femme, elle ne m'a pas parlé depuis plus de 2 mois.

    Son compagnon continue lentement à boire sa bière à petits coups et dit alors pensivement :

    -Réfléchis bien; des femmes comme ça, c'est dur à trouver...

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    rose rouge.jpgUne superbe jeune femme sort de chez le fleuriste avec un magnifique bouquet de roses.

    Un monsieur s'approche et lui dit : -Mademoiselle, vous ne pouvez savoir à quel point j'aimerais être à la place de vos roses.

    -Ah bon mais pourquoi monsieur?

    -Mais pour être dans vos bras, voyons.

    -Ah mais ne vous y fiez pas, aussitôt à la maison, je leur coupe la queue.