Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

Ça m'énerve...

  • Les vacances...

    Imprimer

    Vacances.jpgLe premier jour d'un mois rime souvent avec changements. Le premier jour du mois de juillet, quant à lui, rime avec soldes et vacances.

     

    Plus de cartables trop lourd sur le dos, plus de costume-cravate, plus de tailleur trop serré... plus de travail! Enfin, ça, c'est ce que tout le monde aimerait... Car oui, on aimerait être en congé pendant 2 mois, comme les enfants et les étudiants (je dis "on" mais en fait, c'est plutôt "vous" car, pour ma part, je suis en congé jusque mi-septembre!).

     

    Tout le monde parle de vacances au soleil, au bord de la plage à siroter un cocktail tout juste créé par un beau barman souriant et avec des dents d'une incroyable blancheur. 

    Tout le monde dit que le mot "boulot" n'existera plus pendant les vacances et qu'aucune exception ne sera tolérée au sein du foyer. 

    Tout le monde parle de la pluie et du beau temps en Belgique. Beau temps qui, selon l'avis de tous, sera présent chaque jour jusqu'à la fin de cette période. 

    Tout le monde parle de maillot, de bikini, de paréo et autres vêtements estivaux qui vont à ravir avec votre teint halé. 

     

    Infographie-vacances.jpg

     

    Mais, ce que tout le monde oublie, c'est la réalité... Reprenons un peu tous ces éléments à la sauce "réelle".

     

    Tout le monde parle de vacances dans la maison familiale à boire de l'eau du robinet gentiment offerte par le château d'eau tout proche. Une eau parfois trop chlorée... beurk

    Tout le monde dit qu'il n'y a plus de vrais congés. Même votre smartphone s'y met et vous renvoie durement à la réalité des mails urgents qui arrivent et que personne d'autre ne peut traiter dans votre entreprise. 

    Tout le monde parle de la drache nationale qui va sûrement s'abattre sur les festivités du 21 juillet et qui vont, encore une fois, détremper tous les jardins. 

    Tout le monde parle des t-shirt, jeans et autres pulls estivaux (belges) qui vont à ravir avec le temps pourri de cet été. 

     

    Mais hormis ces désillusions, les vacances sont l'occasion de passer de bons moments en famille et entre amis. L'occasion de quitter, ne serait-ce qu'un petit peu, les écrans de télé, de pc et de gsm qui nous pourrissent la vie. 

     

    Pendant ces vacances d'été, essayons de penser aux autres. A toutes ces personnes qui n'ont pas de quoi partir en vacances à l'étranger ou même à la mer du Nord. A toutes ces personnes qui n'ont pas de quoi ce loger, se vêtir ou se nourrir. Les vacances sont l'occasion de se rappeler que le partage existe, qu'un sourire peut changer le cours d'une journée et même plus encore. 

     

    Les vacances sont une détente auquel chacun a droit, peu importe son rang social, peu importe son métier ou son salaire. Car les vacances, ce n'est pas seulement partir loin et faire bronzette. Les vacances, c'est avant tout un état d'esprit.