Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

Opération de Développement Rural

  • CLDR - Osez sortir de chez vous !

    Imprimer

    Ce mercredi 25 janvier avait lieu une réunion de la CLDR. Une réunion un peu spéciale vu qu’elle se déroulait sous forme « d’auberge espagnole ». Chacun amenait du pain, du fromage et de la salade. Et c’est à un véritable festin que l’on a eu droit ! Cidre, gâteaux, mousses au chocolat, terrine de poissons, boudins, pains en tout genre,… et pendant que l’on mangeait, les membres de la CLDR présentaient leur village aux autres. Un vrai moment de partage.

     

    La présentation des villages était l’occasion pour les membres de la CLDR de s’approprier le diagnostic participatif et – surtout – de donner envie aux autres de se rendre sur place. Ces présentations, bien que « ludiques », nous seront utiles dans nos futurs projets.

     

    Aujourd’hui, je n’avais pas l’envie de vous faire un article très long. Je n’avais pas envie non plus de vous « restituer » les présentations de chaque groupe. La meilleure manière, selon moi, pour découvrir ces villages, c’est encore d’oser sortir de chez soi. Mettez des chaussures de marche et allez vous promener dans votre commune. On fait souvent des dizaines de kilomètres afin de trouver un endroit de vacances où se balader et se ressourcer. Mais quand j’ai découvert – grâce aux membres de la CLDR – les différents villages Héronnais… je me suis dit qu’il ne fallait pas aller bien loin pour trouver des endroits magnifiques. Osez pousser la porte des vieilles bâtisses, osez parler avec les « anciens ». Ils ont tellement de choses à nous raconter. C’est en allant vers les autres et en écoutant ce qu’ils ont à nous dire que nous pourrons perpétuer cet esprit village qui nous est si cher. Ne laissons pas tomber dans l’oubli les anecdotes et les connaissances de chacun. Ça serait tellement dommage…

     

  • ODR - Les enjeux

    Imprimer

    ODR logo.JPGCe mercredi 14 décembre avait lieu une réunion de la CLDR (cliquez ici pour plus d’infos). Celle-ci était l’occasion pour les membres de définir les enjeux de Héron dans les années à venir. Quels sont les thèmes jugés prioritaires ? Sur quoi pouvons-nous agir ?

    Si vous avez suivi mes articles précédents, vous savez que l’ODR est divisée en 2 parties : « Héron, en 2016, c’est… » et « Héron, en 2025-2030, ce sera… ». A l’heure actuelle, nous sommes toujours dans la première partie. Dès le mois de mars 2017, nous passerons dans la seconde (objectifs et projets).

    Les 3 articles précédents présentaient les mots-clés représentant Héron aujourd’hui. Les membres de la CLDR ont traduits ces mots-clés en phrases/constats.

     

    Pilier Environnement :

    • Un territoire de qualité, coupé par plusieurs barrières artificielles.
    • Un cadre de vie auquel les Héronnais sont attachés et qui est amené à évoluer dans les années à venir.
    • Un patrimoine bâti et naturel varié, apprécié et qui pourrait être mieux mis en valeur.
    • Des défis énergétiques et environnementaux insuffisamment pris en compte et qui demandent à être solutionnés.

    Pilier Société :

    • Une commune qui investit dans sa jeunesse et anticipe l’augmentation de la population
    • Une structure du logement qui ne répond pas aux besoins d’une partie de sa population
    • Un dynamisme associatif qui se veut inclusif et qui demande à être soutenu
    • Des services aux seniors qui ne couvrent pas l’ensemble des besoins

    Pilier Économie :

    • Une population qui travaille mais une commune qui compte trop peu d’emplois locaux
    • Une commune qui veut soutenir ses producteurs locaux
    • Un potentiel touristique intéressant pas assez valorisé, mais en développement
    • Une commune qui reconnait l’importance d’une agriculture locale et familiale et qui veut la maintenir
    • Une commune facile d’accès en voiture, et qui souhaite développer davantage les transports collectifs et les déplacements doux
    • Une administration au service de ses citoyens, malgré des moyens réduits


    Que pensez-vous de ces constats ? Faites-vous les mêmes ? Avez-vous des remarques ? N’hésitez pas à me contacter pour que je transmette ces informations à la CLDR.

     

    Sur base de ces constats, les membres de la CLDR ont pu discuter et débattre ensemble des enjeux de Héron. 5 thèmes étaient évoqués : la mobilité, le patrimoine, l’économie, les services et logements et la ruralité.


    Il n’est pas aisé de se projeter dans 10-15 ans. C’est pourquoi une disposition « cabaret » avait été mise en place afin de permettre le débat entre les membres. Un travail individuel était demandé aux membres : pour chaque enjeu, ils devaient compléter la phrase « Parions qu’en 2026, Héron… ». Ces phrases individuelles étaient ensuite mises en commun.

    Le mois prochain, les membres sont invités, par équipe, à présenter leur village à toute la CLDR. Je ne manquerai pas de vous faire un rapport !

  • ODR - Pilier "Economie"

    Imprimer

    Je vous l’ai dit dans mon article il y a trois semaines, la seconde réunion de la CLDR a déjà eu lieu. L’occasion de découvrir le diagnostic participatif (aussi appelé « diagnostic partagé ») qui servira aux membres de la CLDR de base commune pour travailler. (Cliquez ici pour voir mon article !)

    Après une petite année de travail, le bureau d’étude « Survey & Amenagement » a défini le diagnostic participatif de la commune de Héron. Celui-ci est divisé en 3 piliers : l’environnement, la société et l’économie. Aujourd’hui, je vous présente le pilier « Économie ». Cliquez ici pour voir l’article concernant l’Environnement, et ici pour voir l’article concernant la Société.

     

    Lorsque l’on parle d’indicateurs économiques (taux de chômage, taux d’emploi,…), Héron est considéré comme un bon élève.

    Le secteur agricole est très actif chez nous et représente 48 exploitations (environ 3.000 hectares). À l’inverse des communes voisines, ce chiffre semble se stabiliser depuis 10 ans.

    L’ADL est également très active de par ses publications sur le site communal, sur leur page Facebook ou via des événements tels que le salon Made In Héron.

    Le moulin de Ferrières, la ferme pédagogique à Waret, la Brasserie de Marsinne sont quelques exemples qui prouvent qu’Héron est une commune active.

     

    Héron possède plusieurs atouts (liste non-exhaustive) :

    • Activités, commerces, services
    • Secteur bien-être et artisanat de bouche bien représenté
    • Made In Héron fort représenté
    • Producteurs locaux 
    • 4 gîtes
    • Circuits promenades
    • Communication communale (Trèfle, site, Facebook)

    Comme toute commune, Héron a également des faiblesses (liste non-exhaustive également) :

    • Horeca peu représenté
    • Peu de repreneurs connus pour les exploitations agricoles
    • E42 est une barrière physique qui coupe la commune
    • Transports en communs
    • Chaussée de Wavre dangereuse

    Ces atouts et ces faiblesses ont permis au bureau d’études d’élaborer des mots clés représentants Héron en 2016. Ces pistes de réflexion se traduiront en « phrases » lors de la prochaine réunion de la CLDR. Je ne manquerai évidemment pas de vous les faire parvenir ! (Cliquez sur le nuage de mots pour l'agrandir)

     

    téléchargement (4).png

    Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces constats représentent-ils vraiment ce que vous pensez ? N’hésitez pas à commenter cet article. Votre avis compte pour la CLDR !

  • ODR - Pilier "Société"

    Imprimer

    Je vous l’ai dit dans mon article il y a deux semaines, la seconde réunion de la CLDR a déjà eu lieu. L’occasion de découvrir le diagnostic participatif (aussi appelé « diagnostic partagé ») qui servira aux membres de la CLDR de base commune pour travailler. (Cliquez ici pour voir mon article !)

    Après une petite année de travail, le bureau d’étude « Survey & Amenagement » a défini le diagnostic participatif de la commune de Héron. Celui-ci est divisé en 3 piliers : l’environnement, la société et l’économie. Aujourd’hui, je vous présente le pilier « Société ». Cliquez ici pour voir l’article concernant l’Environnement.

     

    Héron compte 5.145 habitants, ce qui représente une évolution de 15% en une dizaine d’années. Notre commune, relativement jeune (25% de moins de 18 ans), a une population âgée en moyenne de 37,8 ans.

    Concernant l’habitat, 63% des maisons sont des maisons 4 façades. Les logements de grandes surfaces (+ 104 m²) représentent 74% de l’habitat héronnais. 260 hectares sont disponibles aux zones d’habitats du plan de secteur.

    La commune est considérée comme dynamique. Il existe en effet 50 associations, de nombreuses festivités ainsi qu’un hall sportif convivial.

     

    Héron possède plusieurs atouts (liste non-exhaustive) :

    • Croissance démographique
    • Faible densité de la population
    • Maison des Jeunes 
    • Hébergement pour mineurs en difficulté
    • Bureau de police
    • Métiers liés à la santé fort représentés (surtout à Couthuin)
    • Festivités toute l’année
    • Bibliothèque communale

    Comme toute commune, Héron a également des faiblesses (liste non-exhaustive également) :

    • Peu de location (ou très onéreuse) 
    • Bâtiments anciens et donc énergivores 
    • Écoles qui arrivent à saturation
    • Problème de mobilité autour des écoles
    • Pas de fête fédératrice sur le territoire

    Ces atouts et ces faiblesses ont permis au bureau d’études d’élaborer des mots clés représentants Héron en 2016. Ces pistes de réflexion se traduiront en « phrases » lors de la prochaine réunion de la CLDR. Je ne manquerai évidemment pas de vous les faire parvenir ! (Cliquez sur le nuage de mots pour l'agrandir!)

     

    téléchargement (2).png

     

    Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces constats représentent-ils vraiment ce que vous pensez ? N’hésitez pas à commenter cet article. Votre avis compte pour la CLDR !

  • ODR - Pilier "Environnement"

    Imprimer

    Je vous l’ai dit dans mon article la semaine passée, la seconde réunion de la CLDR a déjà eu lieu. L’occasion de découvrir le diagnostic participatif (aussi appelé « diagnostic partagé ») qui servira aux membres de la CLDR de base commune pour travailler. (Cliquez ici pour voir mon article de la semaine passée !)

     

    ODR logo.JPGAprès une petite année de travail, le bureau d’étude « Survey & Amenagement » a défini le diagnostic participatif de la commune de Héron. Celui-ci est divisé en 3 piliers : l’environnement, la société et l’économie. Aujourd’hui, je vous présente le pilier « Environnement ».

     

    La commune de Héron fait partie du Parc naturel des Vallées de la Burdinale et de la Mehaigne. Située dans une zone Natura 2000, la commune de Héron et ses 4 villages compte pas moins de 83% de territoires non urbanisés dont 62% de surfaces agricoles. Héron compte une seule bâtisse classée : l’église Saint Hubert de Lavoir.

     

    Héron possède plusieurs atouts (liste non-exhaustive) :

     

    • Un relief vallonné
    • Des constructions en pierre
    • Une qualité de l’air relativement bonne
    • Des espaces verts nombreux
    • Un centre de revalidation des animaux
    • Un parc éolien (comportant 3 éoliennes)
    • Une air sportive et conviviale
    • Un riche patrimoine architectural
    • Un moulin exceptionnel
    • De beaux villages

     

    Comme toute commune, Héron a également des faiblesses (liste non-exhaustive également) :

     

    • Des dépôts sauvages
    • Peu d’espaces publics
    • Des coulées de boue

     

    Ces atouts et ces faiblesses ont permis au bureau d’études d’élaborer des mots clés représentants Héron en 2016. Ces pistes de réflexion se traduiront en « phrases » lors de la prochaine réunion de la CLDR. Je ne manquerai évidemment pas de vous les faire parvenir ! (Cliquez sur le nuage de mots pour l'agrandir)

     

    téléchargement.png

     

     

    Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces constats représentent-ils vraiment ce que vous pensez ? N’hésitez pas à commenter cet article. Votre avis compte pour la CLDR !