conseil

  • Quelques conseils avant de partir en vacances

    Imprimer

    Entrer des mots clefsSource : Mutualité chrétienne

    Si vous souhaitez partir à l'étranger pour un séjour de courte durée, en principe, vous ne devez pas avertir votre mutualité. Toutefois, des exceptions existent selon les situations. 
    Veillez également à vous munir des documents nécessaires (World Assistance Card de Mutas, Carte européenne d'assurance maladie...) pour assurer vos soins médicaux à l'étranger.

    Faut-il avertir la mutualité ?

    En règle générale, vous ne devez pas avertir votre mutualité avant de partir en voyage.

    Il existe cependant des exceptions : 

    • Si vous êtes en incapacité de travail et que vous vous rendez dans un pays de l'Union européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande ou au Liechtenstein, vous devez avertir la mutualité avant votre départ et signaler l'adresse de votre lieu de séjour.
    • Si vous voulez vous rendre dans un autre pays, l'autorisation du médecin-conseil est indispensable.
    • Si vous partez pour un séjour de longue durée, pour faire des études ou encore pour le travail, contactez votre mutualité avant le départ.

    Vos documents de voyage

    Carte européenne d'assurance maladie

    Afin de moderniser la couverture des soins de santé à l'étranger, l'Union européenne a pris l'initiative de créer la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Cette carte remplace le formulaire "E111" depuis juin 2004.

    World Assistance Card de Mutas

    Si vous tombez malade ou si vous avez un accident lors de vacances à l'étranger, vous pouvez compter sur Mutas (*), l'assistance voyage de la Mutualité chrétienne, partout dans le monde. Vous recevrez l'aide nécessaire ainsi qu'une intervention dans les frais des soins médicaux urgents.

    (*) Mutas n'est pas disponible pour les membres affiliés à la MC Verviers-Eupen.

    Formulaire complémentaire

    Pour les pays suivants, un formulaire complémentaire est nécessaire : Algérie, Bosnie-Herzégovine, Cuba, Croatie (*), Monténégro, Russie, Serbie, Tunisie et Turquie. Vous pouvez le demander à votre conseiller mutualiste.

    (*) Le formulaire complémentaire pour la Croatie n'est nécessaire que jusqu'au 30 juin 2013. Ensuite, seule la CEAM et la World Assistance Card sont conseillés.

  • Héron : conseil communal du jeudi 28 février 2013

    Imprimer

    salle du conseil.png

    Tel qu'annoncé dans notre article du 26 février, ce jeudi 28 février avait lieu un conseil communal.

    C'est Luc Viatour (Ecolo) qui préside le conseil communal. Le public n'ayant aucune question à poser, il aborde le 1er point de l'ordre du jour.

    1er point : programme de politique générale (Conjuguer ruralité et développement durable)

    Les lignes directrices sont de 1-réaffirmer l'identité et le caractère rural de nos villages par un développement équilibré et respectueux de leurs caractéristiques locales, 2-favoriser le développement durable comme guide d'action en intégrant les dimensions économiques, sociales et environnementales dans une perspective d'avenir, 3-consolider et accentuer les services à la population, 4-favoriser les démarches participatives vis à vis des habitants en partenariat avec les acteurs sociaux, éducatifs et associatifs, 5-maintenir l'équilibre des finances communales à travers une saine gestion des recettes et des dépenses.

    Eric Hautphenne (LB) prends la parole pour rappeler qu'il s'agit d'un mélange des programmes Ecolo et de la Liste du Bourgmestre, tel qu'annoncé aux électeurs.

    Louis Lambert (IC) rappelle qu'il est urgent que la chaussée de wavre soit rapidement sécurisée. Il signale également que l'école de Waret fait figure de parent pauvre puisque rien n'y est prévu et que le réfectoire se fait toujours attendre. Concernant les repas végétariens, il souhaite savoir ce que sont les légumes oubliés et préfère avoir un repas bien équilibré. Il mentionne également qu'il est important de favoriser l'aide au 3è âge et au bénévolat. Il rappelle également que la journée de l'agriculture existe déjà puisque c'est la 14è année de la fête de la ruralité et qu'une opération Agri'charme existe également.
    Le bourgmestre Eric Hautphenne réponds aux interrogations en précisant que le problème de la chaussée de wavre doit être vu en concertation avec le MET. Concernant l'école de Waret, il mentionne les nombreux aménagements fait dernièrement (création d'une classe et aménagement de la cour). Il précise également que l'autorisation de la Communauté Française a été obtenue pour le réaménagement du réfectoire de l'école.
    Note personnelle : en tant que maman d'enfants scolarisés à Waret, je m'interroge tout de même sur la sécurité des enfants puisque le grillage est démoli et donc tout particulièrement dangereux pour les enfants (risque de blessures, coupures voire pire!) et ce depuis bien avant la rentrée de septembre 2012!
    Luc Viatour prends ensuite la parole pour préciser que les repas végétariens ne sont pas pour tout le monde mais bien pour ceux qui le désirent et que les légumes oubliés sont les légumes qui réapparaissent (par exemple Panais). Il pense qu'avec les crises actuelles en matière d'alimentation, manger local est une meilleure sécurité. Il précise également que la journée de l'agriculture ne veut en aucun cas remplacer la fête de la ruralité mais est une journée supplémentaire de rencontre avec les agriculteurs.

    François Debehogne (IC) demande des éclaircissements quant aux modes de déplacement doux.
    Luc Viatour  explique qu'il s'agit de créer un réseau permettant de circuler entre les villages à pieds, en vélo, .... Cela pourrait passer par la réhabilitation de chemins de campagne, ....
    François Debehogne est également dubitatif quant aux plans cyclables de déplacement scolaires groupés et à l'aménagement de l'accès au cimetière de Lavoir.
    Christelle Furlan (LB) précise que si les plans cyclables fonctionnent ailleurs, ça peut aussi fonctionner chez nous.
    François Debehogne s'inquite également du stationnement securisé des camions. Eric Hautphenne précise qu'il serait intéressant  de le localiser sur un terrain disponible près du parc à conteneurs et surtout de clôturer l'emplacement pour le sécuriser.
    François Debehogne s'interroge sur la possibilité de s'associer à une autre commune pour ce qui concerne le conseil et le soutien énergétique.
    En matière de garderie, Luc Viatour répond à la question de François Debehogne en expliquant que la majorité souhaite étendre l'offre de garderie que ce soit à la crèche ou aux écoles, en étendant par exemple la plage horaire de la garderie de Waret pour éviter un transport en bus des enfants et un trajet plus long pour les parents.
    En ce qui concerne la dette, Luc Viatour réponds que la politique générale tient ce point en compte en essayant de réduire les dépenses.

    C'est le tour de René Delcourt (Renouveau) de prendre la parole. Il reproche que cette nouvelle politique soit fort proche du plan présenté par la législature précédente et donc peu innovant. Il reprends presque point par point le programme proposé et entreprends de le démonter.
    Concernant le ramassage des déchets verts à domicile, Luc Viatour explique que ce point est principal destiné aux personnes âgées.
    Concernant la production de produits locaux dans les écoles, René Delcourt précise également qu'il existe des subsides de la Région Wallonne et demande si la commune a fait les demandes pour en profiter.
    En matière de calendrier annuel des séances du conseil communal, il souhaite que les requis légaux soient appliqués, en l'occurence, la tenue d'au moins 10 conseils communaux par an.
    Il regrette enfin qu'aucune priorité ne soit vraiment définie et que les budgets ne soient pas clairs.
    Concernant les éoliennes, Luc Viatour précise qu'en prenant position sur la politique des éoliennes, la majorité souhaite prendre ses reponsabilités.

    Jules Poncelet (Renouveau) émet ensuite son avis sur le programme. Il déplore que certaines rues ne soient plus désservies par les transports en commun et qu'il ne soit pas fait mention du fauchage tardif.

    Roland Distexhe (Renouveau) critique lui aussi le programme proposé et regrette qu'il soit irréalisable.

    Le programme est voté par 9 voix pour (LB/Ecolo) et 6 non (IC/Renouveau).

    2ème point : Budget de la Fabrique d'Eglise de Héron

    Michel Bollinger (LB) précise que la liste des membres de la Fabrique doit être jointe au budget mais que ce n'est pas le cas ici et qu'il faudrait faire le nécessaire auprès de la Fabrique pour l'obtenir.

    Le budget est approuvé à l'unanimité.

    3ème point : Budget de la Fabrique d'Eglise de Waret

    Michel Bollinger (LB) précise que le budget extraordinaire est lié au plan triennal introduit par la Fabrique.
    François Debehogne indique qu'il y a une certaine disproportion entre certaines charges mentionnées par le 2 Fabriques.

    Le budget est approuvé.

    4ème point : Plan triennal de la Fabrique d'Eglise de Waret

    Michel Bollinger (LB) s'inquiète du fait qu'il pourrait y avoir plusieurs entrepreneurs qui interviendraient au long des 3 années. Ce qui aurait pour conséquence d'avoir des difficultés pour identifier un responsable en cas de problème par rapport à la réfection de la toiture.
    René Delcourt pense qu'il faut faire l'appel d'offre pour les 3 années afin d'éviter ce problème.

    Le plan est approuvé à l'unanimité.

    5ème point : Taxe communale sur la délivrance des cartes d'identité et autres documents admnistratifs

    Eric Hautphenne précise que la taxe pour les cartes d'identités passe à 0 euros pour les enfants.

    Les montants proposés sont approuvés par 9 voix pour (LB/Ecolo) et 6 non (IC/Renouveau).

    6ème point : Garantie de la commune pour une ouverture de crédit de 12 000 euros contracté par l'ASBL Hécowala auprès de Belfius Banque

    Christophe Mathieu explque que l'animatrice a demandé a débuté un congé parental à 4/5è à partir du mois de novembre. Elle a alors droit a être payé de son simple et double pécule de vacances. L'emprunt est donc destiné à couvrir les sommes engagées en attendant l'arrivée des subsides début avril. Les intérêts ne seront comptés que sur ce qui est dépensé. Il s'agit d'un crédit pont. De plus, comme il s'agit d'une avance de pécule, il ne devra donc plus être payé en 2013.

    Le crédit est approuvé à l'unanimité.

    7ème point : Fixation de la dotation communale 2013 à la zone de Police

    Louis Lambert (IC) demande si la zone de police tient compte de la recrudescence de vol dans le village et si les effectifs sont augmentés. Eric Hautphenne précise que celà est le cas dans l'ensemble des communes et n'est pas un fait uniquement lié à Héron.

    La dotation est approuvée à l'unanimité.

    8ème point : Octroi d'une subvention à l'asbl Heromnisports pour 2013.

    Philippe Thise étant administrateur de l'asbl se retire pour le vote de ce point. Le subvention devra être attribuée à des dépenses de fonctionnement.
    François Debehogne demande quelles sont les mesures envisagées par la commune pour que cette dotation ne soit pas augmentée.
    Eric Hautphenne précise que l'argent supplémentaire octroyé en fin d'année et lié à un problème de trésorerie mais que celà ne nécessitera pas d'augmenter le montant de la trésorerie. De plus, la porte n'est pas fermée à une éventuelle collaboration avec d'autres communes.
    Patrick de Changy demande si la personne qui travaille à la cafétaria est un employé communal mais Eric Hautphenne confirme que ce n'est pas le cas.

    La subvention est approuvée à l'unanimité.

    9ème point : Cahier spécial des charges concernant l'appel d'offres pour la désignation d'un bureau d'études pour la réalisation de la 2è phase du projet "31 communes au soleil".

    Christelle Furlan explique que des audits énergétiques ont été réalisés sur les bâtiments communaux. Le bureau d'études devra fournir un rapport de synthèse et donner une liste des actions à réaliser avec les priorités ainsi qu'un plan de financement.
    Jules Poncelet espère que le travail sera mieux fait que pour le panneaux photovoltaique. Christelle Furlan précise que l'information présentée sur les panneaux au devant de la commune n'est pas correcte à cause d'un dysfonctionnement mais que la production énergétique est non négligeable.

    Le cahier spécial des charges est approuvé à l'unanimité.

    10ème point : Cahier spécial des charges pour la désignation d'un auteur de projet pour la réalisation d'un mémorial dans le cadre de l'aménagement de la place communale de Couthuin

    Le mémorial initialement présent sur la place communale a été détruit lors des travaux réalisés sur la place communale. Eric Hautphenne précise de plusieurs projets ont été proposés mais qu'aucun n'a semblé satisfaisant.
    Roland Distexhe demande que la garantie de pérennité de l'oeuvre soit étendue de 3 ans à 10 ans, qui semble une durée plus réaliste.
    Patrick de Changy demande d'ajouter un point de passage vers la boulangerie pour que les personnes qui viennent se garer dans le parking ne soient pas obligées de faire le tour mais celà ne semble pas réalisable.

    Le cahier spécial des charges est approuvé à l'unanimité.

    11ème point : Approbation du plan particulier d'urgence et d'intervention communal - centrale nucléaire de Tihange.

    Le plan est approuvé à l'unanimité.

    12ème point : Procès-verbal de l'encaisse du receveur.

    Aucune remarque n'est formulée.

    La séance publique et alors close.

  • Dès lundi, la grippe risque de faire très mal!

    Imprimer

    La grippe risque de faire de nouveaux ravages dès lundmalade.jpgi prochain, avec la rentrée scolaire. Après deux semaines d’épidémie, les Belges n’en ont pas fini avec cette vieille ennemie. Le nombre de contaminations est suffisant pour que tout le monde l’attrape.

    Voir l'article de SudInfo

     

    Quelques conseils pour éviter la grippe (source : OMS)

    Comment puis-je me protéger contre la grippe?

    Prendre les mesures générales de prévention de la grippe:

    • Éviter tout contact étroit avec des gens qui ne semblent pas bien portants et qui présentent de la fièvre et une toux.
    • Se laver les mains à l’eau et au savon fréquemment et soigneusement.
    • Avoir une bonne hygiène de vie, à savoir dormir suffisamment, s’alimenter correctement et conserver une activité physique.

    Comment prendre en charge à la maison une personne malade?

    • Essayer de lui réserver un endroit de la maison à l’écart. Si c’est impossible, maintenir une distance d’au moins un mètre entre elle et les autres occupants.
    • Se couvrir le nez et la bouche lorsqu’on s’occupe de la personne malade. On peut acheter des masques dans le commerce ou les fabriquer à l’aide de tissus facilement disponibles du moment qu’on les nettoie ou qu’on les élimine correctement.
    • Se laver les mains soigneusement à l’eau et au savon après chaque contact avec la personne malade.
    • Essayer de bien aérer la zone où se trouve la personne malade. Ouvrir les portes et fenêtres pour faire circuler l’air.
    • Maintenir l’environnement propre à l’aide de produits ménagers facilement disponibles.

    Si vous vivez dans un pays où la grippe A(H1N1) a provoqué des cas de maladie chez l’homme, suivre les autres conseils donnés par les autorités de santé nationales et locales.

    Que faire si je pense avoir contracté la grippe?

    Si vous ne vous sentez pas bien, présentez une forte fièvre, de la toux et/ou un mal de gorge:

    • Restez chez vous et évitez de vous rendre sur votre lieu de travail, votre école ou à des rassemblements.
    • Reposez-vous et absorbez des liquides en abondance.
    • Couvrez-vous le nez et la bouche de mouchoirs en papier lorsque vous toussez et que vous éternuez et éliminez-les ensuite correctement.
    • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon fréquemment et soigneusement, surtout après avoir toussé ou éternué.
    • Informez votre famille et vos amis de votre maladie et recherchez de l’aide pour les tâches ménagères qui supposent des contacts avec d’autres gens, par exemple les courses.

    Que faire si j'ai besoin de soins médicaux?

    • Contactez votre médecin ou prestataire de soins de santé et, avant de vous rendre à son cabinet, décrivez-lui vos symptômes. Expliquez pourquoi vous pensez avoir contracté la grippe porcine (par exemple si vous vous êtes récemment rendu dans un pays où sévit une flambée de grippe porcine chez l’homme). Suivre les conseils qu’il vous aura donnés pour les soins.
    • S’il ne vous est pas possible de contacter votre prestataire de soins de santé à l’avance, faites part de votre suspicion de grippe porcine dès votre arrivée dans l’établissement de soins de santé.
    • Prenez soin de bien vous couvrir le nez et la bouche au cours de votre déplacement.
    Catégories : Santé 0 commentaire