eoliennes

  • 8 Eoliennes EDF/Luminus : compte rendu de la réunion d'infos

    Imprimer

    edf,eoliennes,héron,réunion d'informations"EDF Luminus (...) projette d'implanter huit nouvelles éoliennes sur la commune de Héron, au lieu-dit "Les Malheurs" au nord de la E42." (Extrait de la brochure Luminus).

    Hier soir avait lieu a réunion d'information préalable à l'implantation d'éoliennes le long de l'autoroute.

    Après avoir présenté divers projets éoliens et reprécisé le contexte légal, le représentant d'EDF/Luminus a expliqué le projet de Héron. D'après lui, il y 4 sites propices aux éoliennes sur le territoire de Héron : un site à cheval sur la commune de Héron et de Fernelmont (NDLR : dont nous avons déjà parlé), un site à cheval sur les communes de Héron et de Wanze, un site du côté de Lavoir et le site le long de l'autoroute dont il est question aujourd'hui.

    L'implantation est prévue tel que décrit sur le plan.

    Les petits bois sont considérés comme des zones boisées et seront préservées. Une distance de minimum 200m de l'autoroute sera respectée afin de ne pas être obligé de mettre un balisage lumineux et limiter ainsi la visibilité du site et notamment la visibilité nocturne.

    Les distances entre les éoliennes seront de 500 à 600m. La puissance maximum des éoliennes sera au total de 28MW soit l'équivalent de la consommation de 12 000 ménages.

    La hauteur des éoliennes est prévues à 150m avec un diamètre de 122m. L'emprise au sol serait de 20m de diamètre avec une zone de construction de 40mX30m.

    Les remarques et suggestions peuvent être envoyées à l'administration communale jusqu'au 3 juillet pour être inclues dans l'étude d'incidence. Celle ci durera jusqu'en aôut 2013 afin d'observer la faune et la flore sur l'entièreté d'une année. Une demande de permis pourra alors être introduite à la commune en septembre 2013. La construction des éoliennes ne pourrait donc être prévue que courant 2014.

    Pour voir les éoliennes "en vrai", une visite est proposée aux personnes qui le souhaitent.

    Le représentant de EDF/Luminus laisse ensuite la parole au représentant du bureau d'étude CSD. Ce dernier explique la méthodologie appliquée à l'étude d'incidence. Elle a pour but d'étudier les impacts négatifs liés au projets et de proposer des mesures d'atténuation. L'étude d'incidence peut être consultée à la commune durant la période de l'enquête publique.

    La place a ensuite été laissée aux participants pour poser leurs questions. L'accent a été mis sur l'impact important des éoliennes sur le paysage et le tourisme.

    Le procès verbal de la réunion est consultable à l'administration communale. Contact peut également être pris auprès d'EDF/Luminus, Monsieur Nicolas Bauer au 04/330 49 03 ou par mail nicolas.bauer@edfluminus.be .

     

  • Eoliennes : 8 éoliennes Luminus

    Imprimer

    Eolienne.jpg

    EDF Luminus souhaite réaliser un projet éolien de maximum 8 éoliennes, implantées sur des terrains privés en zone agricole à proximité de l’ancien terrain d’ULM sis à Héron.

    Une séance d'information est programmée le 18 juin 2012 à 19h30 à la salle communale de Lavoir (place Fayat).

  • Eoliennes : où en est-on sur la région Huy-Waremme?

    Imprimer

    eoliennes,waret-l'evêque,couthuin,héron,lavoir,surlemez,huy-waremmeLes éoliennes sont devenues LE sujet à la mode dans le coin.... et pour cause!

    Avec 63 projets abandonnés, 16 éoliennes en fonction, 9 autorisées, 21 en recours, 9 en demande de  permis et 74 dont l'étude d'incidence est en cours, autant dire qu'on va encore en parler longtemps.

    Le responsable de cet engouement, c’est le fameux cadastre éolien de la Région wallonne. "Le cadre de référence est en retard,mais il devrait entrer en application avant la fin du premier semestre 2012", commente Jade Charouk, le facilitateur éolien de la Région Wallonne. Autre interlocuteur, Jean François Mitsch, spécialiste en la matière qui s’exprime sur son blog "éoliennes Wallonie" et à travers des conférences. Il tente de sensibiliser les pouvoirs locaux pour que le vent wallon produise de l’énergie pour ... la Wallonie. Ce qui ne semble pas être le cas, les principaux opérateurs impliqués dans l’éolien en Belgique sont dirigés par des groupes internationaux, dit-il.

    Il faut savoir qu'une éolienne de 2,3MW peut alimenter jusqu'à 1 446 ménages.

    A Héron, comme nous l'avons déjà évoqué, pour l'instant, c'est statu quo depuis que le permis a été refusé.

    A Oreye, la bourgmestre accepte les éoliennes mais veut pouvoir en tirer une contrepartie financière pour la communauté.

    A Waremme, la commune n'a pas encore reçu de sollicitation, à part un projet d'un particulier.

    La commune de Hannut est pour l'éolien mais pas à n'importe quel prix.

    A Villers le Bouillet, 15 éoliennes sont en projet, en plus des 13 déjà installées.

    A Amay, quelques demandes sont en cours et le bourgmestre ne semble pas y être opposé.

    "La commune de St-Georges est située dans la zone de contrôle de l’aéroport de Liège. En plus, l’entité est dans l’axe de l’approche finale de la piste et dans le faisceau de l’aide à l’atterrissage automatique dans les conditions de mauvaisevisibilité. Ce sont là trois bonnes raisons d’exclure la possibilité d’installer des éoliennes dans cette commune", indique Roger Van Achter, chef du service urbanisme à Belgocontrol, l’instance qui contrôle l’espace aérien civil en Belgique. D’autres communes, comme Nandrin, sont aussi concernées.

    Voir le Cadre de référence pour l´implantation d´éoliennes en Région wallonne

     Gageons que nous en reparlerons encore quelques fois...

    S.CL

  • Eoliennes : 9 éoliennes sur le territoire de Forville/Bierwart/Hannêche

    Imprimer

    Eolienne.jpgAprès le retrait du permis es éoliennes sur le territoire Héron/Andenne/Fernelmont, c'est sur le territoire de Fernelmont & Burdinne que l'on retrouve une demande pour 9 éoliennes.

    D'après l'avis d'enquête publique, voici ce que Electrabel demande :

    En vue d'obtenir un permis unique de classe 1 pour la construction et l'exploitation de 9 éoliennes d'une puissance unitaire maximum de 2,5 MW, sur le territoire des communes de Fernelmont et de Burdinne, avec ses auxiliaires et modification du relief du sol, création de chemin d’accès et d'aires de travail, pose de câbles électriques et construction d'une câbine de tête.
    Situation: En zone agricole, à cheval sur les communes de Fernelmont et de Burdinne entre la N643 et la N80, sur les plaines de Forville, Bierwart et d’Hannêche.

    6 éoliennes sur Fernelmont et 3 éoliennes sur Burdinne.
    Le projet nécessite l’intervention du fonctionnaire délégué sur une demande de dérogation prévue aux articles 114 et 127 du CWATUPE : le projet s’écarte de la destination de la zone agricole au plan de secteur.

    L'enquête publique est en cours jusqu'au 20 janvier 2012 à 16h.

    Ces éoliennes sont à moins de 3km de la commune et auront un impact sur le parc de la Burdinale.

    Avis de tempête donc!

  • Eoliennes Héron/Fernelmont : nouveau permis annulé par le ministre

    Imprimer

    waret-l'evêque,couthuin,lavoir,héron,éoliennes,fernelmont,andenne,permis,henry,hautphenneJamais 2 sans 3.....

    Nous avons déjà évoqué le permis délivré par le ministre pour les 6 éoliennes de Héron/Andenne/Fernelmont (Voir l'article)

    Nous avons également évoqué la réaction du bourgmestre Eric Hautphenne (Voir l'article)

    Hé bien maintenant, il s'agit du retrait du permis.

    En effet, à peine 5 jours après avoir délivré le permis pour 6 de 9 éoliennes proposées, le ministre Philippe Henry vient d'en annoncer le retrait.

    La raison en est simple : nous avions mentionné l'introduction d'un recours par Monsieur Van Laer auprès du conseil d'Etat, faisant appel de la décision d'autoriser le permis; Le conseil d'Etat a alors pris un arrêt pour casser l'arrêt du ministre Henry et ce en date du 20 septembre 2011.

    Le ministre disposait alors d'un délai de 100 jours à daté de la réception de l'arrêt pour notifier sa décision. Dans les faits, le ministre a pris sa décision dans les délais impartis mais la notification n'aurait pas été faite le jour même. Il semblerait qu'une erreur administrative en soit la cause.

    Le délai est donc légalement dépassé, rendant ainsi le nouveau permis caduque.

    Le bourgmestre Eric Hauphenne s'est dit soulagé de ce revirement de situation.

    Et maintenant? La balle est dans le camp de Aspiravi et Electrawinds. A eux de voir dans quel sens ils feront tourner le vent.

  • Eolienne : réaction du Bourgmestre Eric Hautphenne

    Imprimer

     

    sans-titre.pngLe ministre Henry a délivré un nouveau permis pour les éoliennes de Héron/Andenne/Fernelmont (le long de l’E42). Pour rappel, le premier permis qu’il avait accordé le 17 février 2011 pour 6 éoliennes (au lieu de 9) avait été annulé par le conseil d’état. Notamment à cause du manque de motivation, des contradictions, et du fait que le ministre abandonne son pouvoir de décision à un tiers (comité scientifique).

    Le ministre vient donc de rédiger un nouveau permis répondant aux diverses objections qui ont été relevées. Et cela n’agrée pas vraiment le bourgmestre héronais qui n’apprécie pas du tout la forme.

     

    "Je suis choqué car nous n’avons pas eu de contact avec le cabinet Henry, lance Eric Hautphenne. La moindre des choses était de consulter les communes concernées. Nous avions rendu un avis défavorable sur ce projet. Nous allons à présent en discuter au Collège mais nous attendons toujours de recevoir le dossier avec les nouvelles motivations avant de nous prononcer. Il est en tout cas possible que nous allions à nouveau au conseil d’état. (Ch.C)

     

     

     

     

     

  • Eoliennes Héron/Fernelmont : nouveau permis délivré par le ministre

    Imprimer

    Eolienne.jpgLe ministre Henry vient d'annoncer ce vendredi qu'il a délivré un nouveau permis pour les éoliennes de Héron/Andenne/Fernelmont (source Belga).

    Petit retour sur une histoire sur laquelle souffle un vent de tempête (source : Conseil d'Etat) :

    Le 8 avril 2010, Les sociétés Aspiravi et Electrawind avaient déposé une demande de permis portant sur l'installation de 9 éoliennes installées sur un territoire appartenant à Héron, Fernelmont et Andenne, situé le long de la E42.
    Après l'enquête publique réalisée entre le 25 mai et le 25 juin 2010, les fonctionnaires technique et délégué et les 3 communes concernées avaient émis un avis défavorable. Il faut également noter que la RTBF avait indiqué que de nombreuses communes seraient concernées par des perturbations de ses programmes TV.

    Mais contre toute attente, le ministre Henry avait autorisé le 17 février 2011 le permis pour 6 des 9 éoliennes.
    A ce moment, Fernelmont quitte les rangs des "anti-éoliens" mais les communes d'Andenne et de Héron, ainsi que plusieurs riverains introduisent des recours au conseil d'Etat.

    Seul le recours introduit le 15 avril 2011 par Monsieur Van Laer, demandant l'annulation et la suspension de l'exécution de l'arrêté du ministre Henry, est analysé par le conseil d'Etat.

    Le 20 septembre 2011, celui-ci annule la décision du ministre arguant notamment du manque de motivation, des contradictions, et du fait que le ministre abandonne son pouvoir de décision à un tiers (comité scientifique).

    Le ministre vient de rédiger ce vendredi un nouveau permis répondant aux diverses objections qui ont élé relevées.

     

    Affaire à suivre donc puisque les riverains ne sont pas prêts à se laisser faire et se battront avec toutes les armes possibles pour que leur paysage ne soit pas percé d'éoliennes.