eoliennes héron fernelmont : réunion d'informations

  • Eoliennes Héron/Fernelmont : Réunion d'informations

    Imprimer

    eoliennes héron fernelmont : réunion d'informationsLe bourgmestre Eric Hautphenne a entamé la réunion en rappelant que le projet initialement introduit comportait 9 éoliennes dont 4 sur la commune de Héron et 5 sur la commune de Fernelmont. Le nouveau dossier introduit par Aspiravi & Electrawinds concerne cette fois 6 éoliennes dont 4 sur la commune de Héron.

    Etaient également présents Jacques Bredal en tant que modérateur de la réunion ainsi que la secrétaire communale, Caroline Bolly, pour prendre note des questions soulevées pendant la réunion et des réponses apportées. En effet, toutes ces questions doivent trouver réponses dans l'étude d'incidence sur l'environnement.

    La représentante de la société Aspiravi a pris la parole en premier pour resituer le contexte politique : la législation européenne fixe un objectif de 20% de rejet de CO² en moins et une diminution de la consommation énergétique de 20% d'ici 2020. Cela signifie que d'ici 2020 13% de l'électricité devrait être produite à base d'énergie renouvelable alors qu'aujourd'hui, seul 8% de l'électricité provient d'énergie renouvelable. Elle rappelle également que cela est important pour la sauvegarde de la planète mais également pour assurer une fourniture d'énergie suffisante afin de ne pas être dépendant des pays voisins. Les énergies renouvelables sont produites via l'éolien mais également grâce à l'exploitation de la biomasse (déchets) ou du photovoltaïque. Le gouvernement wallon a décidé que d'ici 2020, l'énergie éolienne devait fournir 4500GW/h, ce qui représente la production d'environ 900 éoliennes, dont 200 éoliennes déjà installées.

    Pour en savoir plus sur Aspiravi : visitez leur site internet

    C'est ensuite la représentante d'Electrawinds qui présente sa société (visitez leur site internet).

    Puis la représentante d'Aspiravi a repris la parole pour faire un bref historique du projet (voir l'article précédent). Le nouveau projet est composé de 6 éoliennes situées entre 150 et 300m de l'autoroute avec une distance de +/-300m entre chaque. Elles sont toutes situées en zone agricole, à une distance de +/- 450m de toute habitation et à 200m du bois. Chaque éolienne a une puissance de 2 à 3 MW.
    Le parc fournirait environ 30 000KWh/an soit environ la consommation de 10 000 ménages.

    C'est alors le représentant du bureau d'études CSD chargé de l'étude d'incidence qui a expliqué en quoi consiste cette étude. La procédure débute par la séance d'information mais les personnes qui le désirent disposent d'un délai de 15 jours pour adresser leurs remarques par courrier à la commune de Héron. L'étude d'incidence adresse des sujets tels que l'étude de sol, les souterrains, la qualité de l'air, le milieu biologique, l'impact électromagnétique, la sécurité, .... L'étude d'incidence initiale devra être réactualisée pour être jointe au nouveau dossier.

    Vient alors le moment dédié aux différents participants. Une 70aine de personnes étaient présentes pour écouter les diverses présentations et pouvoir ensuite poser leurs questions. Certains riverains sont même venus avec leur avocate. Cette dernière s'étonne d'ailleurs qu'Aspiravi ait entamé une procédure au Conseil d'Etat pour le dossier précédent et représente aujourd'hui un nouveau dossier (3 éoliennes en moins mais des machines plus puissantes) sans attendre la décision du Conseil d'Etat.

    Une personne de Hingeon demande si les promoteurs ont anticipé la décision de mise en place d'un cadre de référence tel que définit par le ministre Henry. Actuellement, la représentante d'Aspiravi confirme que cela a été pris en compte mais rappelle qu'aucune décision n'a été prise pour le moment.

    D'autres personnes ont également pris la parole pour attirer l'attention sur des points en particulier ou pour poser des questions très pointues.

    Une chose est certaine : le vent de révolte des riverains n'est pas prêt de retomber!

    Affaire à suivre!