gsm

  • Téléphonie : les antennes GSM en ville sont trop puissantes

    Imprimer

    15% de dépassement à Liège, 5,5% à Bruxelles, 3% sur l’ensemble de la Wallonie. Nos normes sur la puissance des antennes GSM figurent parmi les plus strictes au monde... ce qui explique qu’elle ne soient pas toujours respectées.

    Après Bruxelles, la Wallonie pourrait à son tour durcir les normes. Mais les opérateurs préviennent: “On risque d’affaiblir la couverture du réseau.” Depuis deux ans,lesinspecteurs de l’Institut scientifique de service public vérifient la puissance d’émissiondes antennes GSM implantées en Wallonie. 681 installations in situ, sur les 4.500répertoriées en Wallonie souligne Willy Pirard, responsable de la cellule champs électromagnétiques à l’ISSeP. Dans 20 cas,nous avons obtenu des résultats supérieurs à la norme maximale,fixée à 3 volts par mètres. Bref,la puissance d’émissions dépasse les limites dans 3% des contrôles. Cela reste limité comme phénomène poursuit Willy Pirard, qui vient d’être entendu au Parlement wallon dans le cadre d’une commission sur les dangers de l’exposition aux champs électromagnétiques. Car la Wallonie veut revoir son décret, pour durcir encore ses normes, comme l’a déjà fait Bruxelles. Pourtant, nos normes sont déjà parmi les plus dures du monde.

    Inquiez?

    Faites tester votre maison!

    Vous avez une antenne GSM près de chez vous et vous craignez un dépassementd’émissions? L’ISSeP effectue, sur demande,des mesures d’intensité du rayonnement à proximité des antennes émettrices chez les particuliers, pour contrôler le respect des normes. Attention, les contrôles ne concernent que les rayonnements électromagnétiques émis par des antennes GSM. On ne vient pas faire des tests sur les différents appareils qui se trouvent à la maison, genre Wi-Fi,GSM, routeurs ou portables, prévient Willy Pirard. Mais la mesure est totalement gratuite. On essaye de répondre le plus vite possible aux demandes, avec un délai maximum d’un mois et demi, poursuit Willy Pirard. Depuis 2009, 160 plaintes de particuliers ont été traitées.

    À NOTER : la demande doit être introduite au call center wallon 07023300