liste du bourgmestre

  • Conseil communal du 31 janvier dernier

    Imprimer

    salle du conseil.pngTel qu'annoncé dans notre article du samedi 26 janvier, ce jeudi 31 janvier avait lieu un conseil communal.

    C'est Luc Viatour (Ecolo) qui a présidé le conseil communal. Il a ouvert la séance en commençant par remettre ses bons voeux à tous.

    Le 1er point abordé était la démission de José Noel (LB) en tant que conseiller communal. Il laisse sa place à Muriel Delcourt (LB) afin de prendre la présidence du CPAS. Muriel Delcourt a donc prêté serment et s'est installée à la table du conseil.

    C'était ensuite le tour de José Noel (LB) de prêter serment en tant que président du CPAS.

    Le point suivant est la modification du réglement d'ordre intérieur du conseil communal. Le président Luc Viatour demande à chacun d'émettre ses remarques. C'est René Delcourt (Renouveau) qui prends la parole en premier.
    L'article 20 concerne les documents liés aux conseils communaux, qui sont imprimés et distribués à chaque membre du conseil. René Delcourt demande la modernisation des échanges notamment par l'utilisation des mails. Ceci permettrait de réaliser des économies de papier, d'argent. Luc Viatour fait remarquer que, si c'est en effet une bonne idée, certains documents pourraient être trop gros pour les boîtes mail ou le format pourrait ne pas être scannable. Eric Hautphenne précise qu'une nouvelle version devra être éditée en juin suite à un décret en cours de rédaction et que certains requis légaux sont bloquants. La demande de René Delcourt ne sera donc pas prise en compte pour le moment.
    Si un citoyen souhaite recevoir l'ordre du jour des conseils par mail, il peut en faire la demande à la commune qui constituera une "mailing list" et fera parvenir les ordres aux demandeurs.
    François Debehogne (IC) requiert pour sa part que les PV des collèges soient disponibles le plus rapidement possible.
    Le ROI est accepté à l'unanimité.

    Michel Bollinger (LB) présente ensuite le rapport d'administration article L1122-23 du code de la démocratie locale et de la décentralisation. Il s'agit globalement d'une synthèse du projet de budget et des comptes.
    La population a dépassé les 5000 habitants au 31 décembre 2012 avec 56 naissances. Les électeurs sont au nombres de 810 à Héron, 246 à Lavoir, 687 à Waret et 1987 à Couthuin. La croissance est de 4,6% par rapport à 2012.
    Michel Bollinger décrit l'ensemble des points relatifs aux recettes et aux dépenses du budget. Un budget dédié au bien-être de l'enfant et de la population, notamment :

    • une camionnette pour le service travaux, des radars préventifs;
    • la réfection de l'école de Waret, "un cas d'urgence" d'après Michel Bollinger;
    • l'agrandissement de l'école de Surlemez qui nécessite également un aménagement du réfectoire car actuellement trop petit et une réfection des corniches;
    • l'aménagement d'une aire de jeu à Surlemez;
    • ...

    Louis Lambert prends alors la parole pour les IC et émet quelques remarques sur le budget :

    • il est envisagé le remplacement de la chaudière de la commune mais pas celle de la crêche;
    • il faudrait remplacer les chassis du bâtiment de l'administration communale;
    • concernant l'entretien des voiries dans le cadre des voies de tirage, il serait utile de placer des nouveaux filets d'eau aux canalisations, ce qui permettrait d'éviter des inondations dans certaines rues;
    • Certaines rues qui ont plusieurs inondations dans le courant de l'année passée devraient être refaites;
    • Les habitants de Lavoir s'inquiètent du budget alloué à l'aménagement de la place de Lavoir;
    • La sécurité sur la chaussée de Wavre doit être renforcée;
    • Le projet d'aménagement du réfectoire de la salle de Waret ne permettra plus aux habitants de se réunir; en examinant le projet proposé, les IC proposent de faire un nouveau bloc sanitaire dans le local de la photocopieuse et d'agrandir le réfectoire à 140m² au lieu de 100m² prévus, ce qui permettrait de conserver une salle de réception à Waret;
    • Il serait également intéressant d'investir dans des nouvelles classes, de même que celà est fait dans les autres implantations;
    • IC demande également qu'une attention toute particulère soit accordée aux personnes du 3è âge, qui représentent 20% de la population.

    Eric Hautphenne balaie l'ensemble des propositions émises par IC en précisant qu'il faut rester raisonnable sur les dépenses et en avançant par exemple des discussions avec le MET pour la chaussée, le PCDR en cours pour Lavoir, l'hypothétique utilisation de la petite salle du Heromnisports en tant que salle polyvalente. Il précise également qu'il souhaite que l'école soit uniquement utilisable par les enfants dans le cadre scolaire et qu'il a d'ores et déjà reçu l'accord de la Fédération Wallonie Bruxelle pour la subsidiation d'un plan d'aménagement d'urgence du réfectoire mais également des sanitaires.

    C'est ensuite le tour de Roland Distexhe (Renouveau) de prendre la parole. Il commente notamment la hausse de 11% des dépenses de fonctionnement (ce qui représente 15% du total des dépenses). Cette hausse est imputée aux dépenses d'énergie (chauffage mazout, électricité, ...). Néanmoins, il est étonnant de voir que les montants alloués au frais de mazout ont diminué.
    Il constate notamment que les prévisions de dépense ne sont pas, à son avis, correctes.
    Michel Bollinger explique que certaines modifications sont liées aux frais de fonctionnement du hall omnisports.

    René Delcourt (Renouveau) estime qu'il s'agit d'un budget de fin de législature. En effet, il ne constate rien de nouveau par rapport au budget précédent. Il reproche également de ne pas trouver de poste "Ecolo" dans le budget, ce qui reflèterait la nouvelle majorité en place.
    Il précise que certaines recettes prévues en 2012 n'ont pas été reçues et sont de nouveau présentes dans le budget 2013.
    La commune avait mentionné en 2012 un boni de 280 000 euros alors que dans le budget, le boni n'est que 120 000 euros, soit un déficit annoncé de 36%.
    Il estime que de nombreuses sous-estimations sont utilisées tout au long du budget. Il reprends notamment l'exemple des combustibles et précise que bien que les prix augmentent, le budget qui y est alloué est en diminution.
    Il reproche également les budgets alloués au SRI (il estime que les 5% d'augmentation proposés au budget sont largement au dessous de ce qui sera nécessaire), au hall omnisports (il a été mentionné il y a un mois de celà, que le hall aurait besoin d'une subvention de 50 000 euros alors que le budget ne reprends que 40 000 euros), au CPAS, ....
    Par contre, il applaudit l'emprunt mentionné concernant le schéma de structure agricole.

    Luc Viatour (Ecolo) précise que si la touche verte n'est pas suffisamment présente dans le budget actuel, il reste encore 5 ans pour la développer.

    Eric Hautphenne précise que pour obtenir des subsides, il est obligatoire de mentionner les dépenses concernées au budget. Il rappelle également qu'aucune coupe ne sera faite au niveau du personnel communal. Concernant le hall, la différence de 10 000 euros permet d'avoir un fonds de roulement pour assurer le paiement des salaires des employés en attendant les subsides qui sont libérés au mois de mars de l'année suivante.

    Michel Bollinger défends le budget en rappelant que les gros projets (la construction de la nouvelle école de Couthuin Centre et la construction du Hall omnisports) qui ont par ailleurs été acceptés par Renouveau nécessitent forcément une augmentation de la dette. Cela explique que cette année sera une année difficile pour la commune.

    Roland Distexhe (Renouveau) reprends la parole pour citer Lafontaine : c'est la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf :" Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages. Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs , Tout prince a des ambassadeurs, Tout marquis veut avoir des pages." Voulait-il dire par là qu'une petite commune comme la nôtre qui fait de si gros investissement vit au dessus de ses moyens?

    Jules Poncelet fait également remarquer que les chiffres avancés en terme de population ne sont pas cohérents si on se base sur une simple addition. Eric Hautphenne précise que les dates de références pour les différents chiffres (naissance, décès, ....) sont repris à des dates différentes ou que dans certaines cas, les étrangers sont pris en compte dans d'autres cas non.

    Le budget communal est adopté à 9 voix pour (LB/Ecolo) et 6 voix contre (Renouveau/IC).

    Le point suivant est le budget du CPAS. Il est présenté par José Noel (LB) nouveau président. Il précise que le budget présenté est succinct puisqu'il n'a pris ses fonctions qu'à la mi-janvier.
    La part communale est de 27%. Cela est possible grâce à l'octroi de subsides divers. On peut également noter que le budget alloué aux aides directes à la population a pû être diminué puisque les demandes sont moins nombreuses. D'après José Noel, celà est dû à l'évolution de la population (nouvelle construction donc arrivée de personnes qui ne doivent pas émarger au CPAS) Voulait-il sous-entendre que le manque de logements sociaux de la commune ne favorise pas l'arrivée des plus démunis dans la commune?

    Roland Distexhe (Renouveau) constate que l'augmentation du budget alloué au personnel est de 50 000 euros. L'explication est que plusieurs personnes, engagées à la même période, ont droit en même temps à un saut de barême. Ce à quoi il faut également ajouter le saut d'index.

    René Delcourt (Renouveau) pense que le fonds de roulement du CPAS a servi à la commune.

    Eric Hautphenne (LB) explique que le CPAS n'as pas de bas de laine et que l'argent du fonds de roulement a permis de diminuer la part communale dans le budget du CPAS.

    Le budget est approuvé à l'unanimité.

    Vient ensuite la présentation du budget de l'ADL. Après une rapide explication du budget, plusieurs personnes présentes ont tenu a souligné le travail remarquable réalisé par Isabelle et Vanessa et souhaitent que les fonds qui leur sont nécessaires leur soit accordé.

    Concernant la taxe sur les inhumations, dispersion des cendres et mise en colombarium. Luc Viatour (Ecolo) précise les différents montants concernés. La modification de la taxe est adoptée à l'unanimité.

    Les modifications budgétaires des fabriques d'Eglise de Héron, de Surlemez et de Couthuin sont proposées au vote . Les modifications budgétaires sont approuvées à l'unanimité.

    L'avant dernier point abordé est la création de Commission Consultative de l'Agriculture. C'est Christelle Furlan (LB) qui explique la proposition. La commission serait composée d'agriculteurs, de membres du conseil et de personnes civiles. Le collège pourrait à l'avenir demander un avis à la CCA sur des questions liées au milieu agricole. Cette CCA aurait également un rôle plus didactique par rapport aux personnes qui voudraient s'installer agriculteur.

    Patrick de Changy (Renouveau) demande si les agriculteurs qui ont des terres sur la commune mais qui n'habitent pas la commune pourraient faire partie de la CCA. La réponse est négative. Néanmoins, la commission pourrait faire appel à des intervenants extérieurs.

    Un appel à candidature sera fait pour créer la commission.

    René Delcourt (Renouveau) pense que la CCA devrait pouvoir également promouvoir et défendre l'agriculture et pas seulement être là pour résoudre d'éventuels problèmes liés à l'activité agricole. Ceci permettrait d'être moins péjoratif pour les agriculteurs.

    Louis Lambert (IC) approuve l'intervention de René Delcourt et explique que certaines activités envisagées dans le cadre de la CCA sont des activités qui doivent être prises en charge par la police ou la commune, ... Il faut bien scinder le rôle de la police, du service travaux et de la CCA à créer.

    Christelle Furlan (LB) précise que le but de CCA est pris négativement par l'assemblée. Le but est d'aider les agriculteurs, de sensibiliser les personnes civiles aux contraintes du monde agricole mais nullement de parler d'éventuelles contraintes qui seraient apportées par le monde agricole.

    Roland Distexhe (Renouveau) est assez dubitatif quant à la création de cette CCA. Il veut bien essayer mais ne pense pas que celà apportera quoi que ce soit.

    Patrick de Changy (Renouveau) craint de faire doublon avec la CCATM et demande si certains points ne pourraient être ajoutés dans les rôle de la CCATM au lieu de créer une commission supplémentaire.

    Eric Hautphenne (LB) s'étonne de la réaction par rapport à cette CCA. Il précise que le but est d'améliorer les contacts entre les personnes sur le terrain, de permettre les échanges entre les gens au sein d'une commission. Il déclare également que les partis qui ne souhaitent prendre part à la CCA n'y sont nullement obligés.

    Une crainte également plusieurs fois mentionnée est que la commission se reunisse 3 ou 4 fois et que par la suite elle soit abandonnée.

    Le sujet a été très largement discuté et chahuté. La création de la CCA a été voté par à 9 voix pour (LB/Ecolo) et 5 voix contre (Renouveau/IC) et 1 abstention (Renouveau).

    Enfin, le dernier point abordé est le renouvellement de la CCATM. Il est proposé et unanimement accepté de demander au collège de lancer la procédure de renouvellement.

  • Elections 2012 : la liste du bourgmestre lance officiellement sa campagne (+photos)

    Imprimer

    LB Handel 02.jpgLe 21 juin dernier, le bourgmestre sortant Eric Hautphenne dévoilait à la presse les personnes qui composent sa liste.

    Ce vendredi soir, c'est à l'école de Waret que la liste avait convié ses sympathisants pour lancer officiellement le début de leur campagne.
    Voir les photos de la soirée.

    Le programme sera bientôt lui aussi annoncé officiellement mais pour l'heure, place à la présentation des 15 candidats qui composent la liste. Issus de milieux différents, de métiers différents, mais aussi et surtout des 4 villages qui composent l'entité de Héron, chacun est important sur la liste puisque chacun amène une expérience diverse qui sera utile à la commune.

    Eric Hautphenne lance également un appel aux personnes qui souhaiteraient soutenir la campagne par l'affichage de panneaux électoraux. Plus d'infos à ce sujet sur le site officiel de la Liste.

    Pour rappel, la liste se compose comme suit :

    1. Eric Hautphenne, bourgmestre sortant;
    2. Christelle Furlan, actuellement Echevine de l'Enseignement, de la Culture et de l'Environnement;
    3. Philippe Thise, fonctionnaire à la région wallonne, conseiller communale et particulièrement investit dans l'associatif local, notamment au sein de l'asbl Heromnisports, des joueurs de cartes, du Royal Couthuin Sports;
    4. Marie Marchal-Lardinois est la première candidate d'ouverture, elle représente la réussite de la diversification agricole; Marie Marchal est apolitique;
    5. Christophe Mathieu, fonctionnaire à l'AWEX, actuellement conseiller communal et investit dans l'associatif local, notamment par son implication dans l'ASBL Plein Vent;
    6. Murielle Delcourt qui travaille dans le milieu médical et est conseillère au CPAS;
    7. Alexis Cloes, Ingénieur Agronome qui travaille à la région wallonne et est également investit dans le milieu associatif local, notamment au sein du comité des fêtes de Waret, du comité scolaire de Waret, de l'asbl Heromnisports, de l'asbl Héronvolant;
    8. Isabelle Mathieu, actuellement présidente du CPAS;
    9. Dany Vigneront, conseiller communal, investit dans l'associatif local notamment au niveau de Couthuin Sports;
    10. Sophie Tong, une des nouvelles figures de la liste, qui travaille actuellement à l'APAQW et bientôt au commissariat général au Tourisme;
    11. Georges Copette, Indépendant responsable de la boucherie d'une grande surface de Ben Ahin, investit dans l'associatif locale notamment en tant que secrétaire de Couthuin Sports;
    12. Stéphanie Siméon, accueillante d'enfants à la Heronnière;
    13. Véronique Sépulchre, professeur de morale qui s'investit notamment dans le centre d'action laïque;
    14. José Noël, l'ainé de la liste, ancien président du PS local, également investit dans l'associatif local, notamment au travers d'Envoz'Art;
    15. Michel Bollinger, le 2nd candidat d'ouverture, 1er échevin sortant, membre des "Intérêts communaux"; il expliquera prochainement dans un toutes-boites pourquoi il a décidé de se joindre à la liste du bourgmestre.
  • L'équipe de la liste du bourgmestre lance sa consultation populaire

    Imprimer

    LB Handel 02.jpgComme annoncé lors de la présentation de la liste du Bourgmestre le 21 juin dernier,la distribution du questionnaire de consultation a commencé.

    D'après ce qu'on peut lire, "Y répondre ne prendra que quelques minutes de votre temps. Nous vous invitons à mettre une croix dans l'une des rubriques suivantes : OUI, NON, ou NC (non concerné). Les réponses que vous apporterez seront essentielles pour préparer notre programme. Un programme qui doit correspondre à votre attente."
    Vous pouvez y répondre en format papier ou en électronique!

    Par la même occasion, ils lancent le site dédié à leur présentation.

    Rendez-vous donc dans votre boîte aux lettres ou sur le site de la liste du bourgmestre.

  • Elections 2012 : le bourgmestre sortant Eric Hautphenne présente sa liste (+photo)

    Imprimer

    Il n'y aura pas de liste PS à Héron. Le bourgmestre Eric Hautphenne l'a confirmé ce soir lors de la présentation de la liste à la tête de laquelle il se trouve.

    "La liste du bourgmestre", c'est son nom, est une liste d'ouverture. Ouverture à plusieurs égards : ouvrir la liste à d'autres personnes quelles ques soient leurs convictions, leur partis. Le but d'une telle ouverture est de rassembler : rassembler nos 4 villages, rassembler les générations mais aussi rassembler les professions. Car au niveau communal, ce n'est pas tant le parti que les actions qui sont importantes.

    Si le programme n'est pas encore totalement bouclé et ne sera présenté que dans le courant du mois de septembre, le slogan, lui, est déjà défini : "Jusqu'au bout de vos idées". Le bourgmestre sortant Eric Hautphenne ne cache pas ses ambitions : il veut assurer la continuité de ce qui a déjà été réalisé et de ce qu'il reste à faire mais il veut surtout mettre en avant le citoyen.

    Et pour celà, il s'est doté d'une solide équipe composée d'"anciens" mais aussi de "nouvelles têtes":

    Héron, liste du bourgmestre

    (de gauche à droite : Michel Bollinger, José Noel, Alexis Cloes, Isabelle Mathieu, Marie Marchal, Véronique Sepulchre, Stéphanie Siméon, Christophe Mathieu, Christelle Furlan, Eric Hautphenne, Philippe Thise, Sophie Tong, Georges Copette, Murielle Delcourt - absent sur la photo : Dany Vigneront)

    1. La tête de liste, et ce n'est pas une surprise, est tenue par Eric Hautphenne, bourgmestre sortant;
    2. Vient ensuite Christelle Furlan, actuellement Echevine de l'Enseignement, de la Culture et de l'Environnement;
    3. Philippe Thise, fonctionnaire à la région wallonne, conseiller communale et particulièrement investit dans l'associatif local, notamment par son rôle de président de l'asbl Heromnisports;
    4. Marie Marchal est la première candidate d'ouverture, elle représente la réussite de la diversification agricole; Marie Marchal est apolitique;
    5. Christophe Mathieu, fonctionnaire à l'AWEX, actuellement conseiller communal et investit dans l'associatif local, notamment par son implication dans l'ASBL PLein Vent;
    6. Murielle Delcourt qui travaille dans le milieu médical et est conseillère au CPAS;
    7. Alexis Cloes, Ingénieur Agronome qui travaille à la région wallonne et est également investit dans le milieu associatif local, notamment par sa participation au comité des fêtes de Waret;
    8. Isabelle Mathieu, actuellement présidente du CPAS;
    9. Dany Vigneront, conseiller communal, investit dans l'associatif local notamment au niveau de Couthuin Sports;
    10. Sophie Tong, une des nouvelles figures de la liste, qui travaille actuellement à l'APAQW et bientôt au commissariat général au Tourisme;
    11. Georges Copette, Indépendant responsable de la boucherie d'une grande surface de Ben Ahin, investit dans l'associatif locale notamment en tant que secrétaire de Couthuin Sports;
    12. Stéphanie Siméon, accueillante d'enfants à la Heronnière;
    13. Véronique Sépulchre, professeur de morale qui s'investit notamment dans le centre d'action laïque;
    14. José Noël, l'ainé de la liste, ancien président du PS local, également investit dans l'associatif local, notamment au travers d'Envoz'Art;
    15. Michel Bollinger, le 2nd candidat d'ouverture, 1er échevin sortant, chef de file du groupement "Intérêts communaux".

    Lorsqu'on interroge Eric Hautphenne sur les grandes lignes du programme que sa liste va défendre, il précise que l'axe majeure sera la famille. Il ne veut pas que l'entité de Héron devienne une cité dortoir et fera un maximum pour développer des activités au profit de la famille, comme par exemple l'agrandissement de la crêche "La Héronnière".

    Il souligne également que la présence de Michel Bollinger pour pousser la liste est une bonne chose. Il connait très bien la vie de la commune et c'est une personne de confiance puisque c'est déjà lui qui le remplaçait en tant que bourgmestre en cas d'absence.

    Michel Bollinger ne cache pas ses motivations pour participer à cette liste : il souhaite continuer le travail qui a été entamé dans la précédente législature et a retrouvé dans le groupe des valeurs qui lui sont importantes. Il a préféré se retirer de la liste IC parce qu'il a été déçu de certaines décisions prises et estime que le climat de confiance a été rompu. Certains jeunes prometteurs étaient par exemple pressentis pour participer à la liste mais ils ont été exclus. C'est pour ces raisons que lorsqu'il a entendu parler de la liste d'ouverture proposée, il a souhaité en faire partie. Il reste néanmoins CDH et fidèle à ses convictions.