- Page 3

  • Eoliennes : où en est-on sur la région Huy-Waremme?

    Imprimer

    eoliennes,waret-l'evêque,couthuin,héron,lavoir,surlemez,huy-waremmeLes éoliennes sont devenues LE sujet à la mode dans le coin.... et pour cause!

    Avec 63 projets abandonnés, 16 éoliennes en fonction, 9 autorisées, 21 en recours, 9 en demande de  permis et 74 dont l'étude d'incidence est en cours, autant dire qu'on va encore en parler longtemps.

    Le responsable de cet engouement, c’est le fameux cadastre éolien de la Région wallonne. "Le cadre de référence est en retard,mais il devrait entrer en application avant la fin du premier semestre 2012", commente Jade Charouk, le facilitateur éolien de la Région Wallonne. Autre interlocuteur, Jean François Mitsch, spécialiste en la matière qui s’exprime sur son blog "éoliennes Wallonie" et à travers des conférences. Il tente de sensibiliser les pouvoirs locaux pour que le vent wallon produise de l’énergie pour ... la Wallonie. Ce qui ne semble pas être le cas, les principaux opérateurs impliqués dans l’éolien en Belgique sont dirigés par des groupes internationaux, dit-il.

    Il faut savoir qu'une éolienne de 2,3MW peut alimenter jusqu'à 1 446 ménages.

    A Héron, comme nous l'avons déjà évoqué, pour l'instant, c'est statu quo depuis que le permis a été refusé.

    A Oreye, la bourgmestre accepte les éoliennes mais veut pouvoir en tirer une contrepartie financière pour la communauté.

    A Waremme, la commune n'a pas encore reçu de sollicitation, à part un projet d'un particulier.

    La commune de Hannut est pour l'éolien mais pas à n'importe quel prix.

    A Villers le Bouillet, 15 éoliennes sont en projet, en plus des 13 déjà installées.

    A Amay, quelques demandes sont en cours et le bourgmestre ne semble pas y être opposé.

    "La commune de St-Georges est située dans la zone de contrôle de l’aéroport de Liège. En plus, l’entité est dans l’axe de l’approche finale de la piste et dans le faisceau de l’aide à l’atterrissage automatique dans les conditions de mauvaisevisibilité. Ce sont là trois bonnes raisons d’exclure la possibilité d’installer des éoliennes dans cette commune", indique Roger Van Achter, chef du service urbanisme à Belgocontrol, l’instance qui contrôle l’espace aérien civil en Belgique. D’autres communes, comme Nandrin, sont aussi concernées.

    Voir le Cadre de référence pour l´implantation d´éoliennes en Région wallonne

     Gageons que nous en reparlerons encore quelques fois...

    S.CL

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    Une petite fille rentre de l'école et dit à sa maman :

    - maman, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle

    - très bien, commence par la bonne

    - la bonne c'est que je suis 1ère de la classe

    - très bien

    - la mauvaise ... c'est que c'est pas vrai

  • Grève: Van Quickenborne appelle les syndicats à privilégier la concertation

    Imprimer

    Grève.jpgLe ministre des Pensions Vincent Van Quickenborne a lancé mercredi un appel aux syndicats à s’en tenir au calendrier de concertation. Il déplore leur décision prise mardi de confirmer la grève générale le 30 janvier prochain, une action “que le pays ne peut pas se permettre”.

    C’est une action “que le pays ne peut pas se permettre” à l’heure d’assurer le financement de la Sécurité sociale et des Pensions en particulier.

    Disant comprendre les difficultés, le ministre a souligné que l’appel à la grève n’était “pas la bonne réponse” et certainement “pas une bonne méthode” en vue de la conclusion d’un compromis et la réalisation de réformes.

    “Notre pays est à la croisée des chemins”, a dit Vincent Van Quickenborne qui présentait mercredi en commission de la Chambre sa note de politique générale. Selon lui, l’alternative consiste à laisser notre pays réaliser les réformes nécessaires pour faire face à la crise ou confirmer “le stilstand”, une situation dont les plus précaires seront les victimes. Rappelant que plusieurs contacts avaient eu lieu depuis le début du mois avec les partenaires sociaux, le ministre a appelé à privilégier la voie du dialogue et de la concertation.

    Voir le dossier Sudpresse en détail

  • La blagounette du jour

    Imprimer

    mdr.jpgSavez-vous pourquoi l'eau coule?

     

    Parce qu'elle ne sait pas nager........

     

     

    (Merci à mon rigolo boulanger pour son humour de tous les jours)

    Catégories : Humour 0 commentaire
  • Le retour du Grand Feu à Waret

    Imprimer

    Grand feu.jpgLe comité des fêtes de Waret organisera son "Grand Feu" le samedi 10 mars 2012 à 20h, rue Vanal (au fond de la rue à droite) au lieu-dit "Le Ry des Hayettes".

    Le montage du bûcher se fera le samedi 3 mars à 9h00 : montage de la cheminée et explication de comment atteindre les 800°
    Bienvenue à tous!

    Le ramassage des branchages (pas d'autres déchets) se fera le samedi 25 Février à partir de 9h00, UNIQUEMENT s'ils sont déposés à LA RUE!
    Si vous souhaitez leur passage, contactez les (info dans les toutes boites qui seront distribués prochainement).

    Bar, vin chaud, BBQ, ambiance et chaleur assurée!!

    Venez nombreux dire au revoir au Bonhomme Hiver!

  • Rôles de garde pour le week end

    Imprimer

    médecin.jpgMédecin :

    Aide Médicale En Hesbaye : numéro d'appel unique 085/31 12 42

     

     

     

    pharmacie.pngPharmacie :

    Bon à savoir : quelque soit l'heure du jour et de la nuit, vous pouvez connaître la pharmacie de garde au 0900 10 500 (50cts/min) ou en visitant le site www.pharmacie.be

    PHARMACIE FAMILIA Rue de la station 62 à Seilles
    Tel. : 085 82 63 29

    PHARMACIE GOESSENS Rue de la burdinale 9 à Burdinne

    Tel. : 085 71 17 47

  • Argent, finances et restrictions : une opinion? des idées?

    Imprimer

    euro.jpgHier, il s'agissait de simplifier la réglementation fiscale et de remotiver les agent du SPF.

    En parallèle, les restrictions budgétaires sont mises à toutes les sauces.

    Apparemment, la déduction fiscale des prêts immobiliers serait supprimée dès 2014. La compétence sera transférée aux régions qui décideront chacune de leur côté ce qu'elles appliqueront. Autant dire un gros manque à gagner pour les "nouveaux" propriétaires puisque les nouveaux prêts mais également ceux qui sont en cours seront concernés. Seul petit bémol, certains disent que ce ne sera peut être pas pour 2014...
    Interrogé sur le sujet ce matin sur Bel RTL, Jean-Marc Nollet, ministre régional (Ecolo) ayant le logement dans ses attributions, est resté assez vague sur le sujet. "On parle de 2014, mais rien n'est fixé. Il y a encore une inconnue quant à la date de transfert des compétences et des moyens financiers", a-t-il indiqué. Si on pourra mainteir le même niveau d'offre? Il faudra voir l'enveloppe que l'on recevra. Cela dit, on pourrait renforcer les primes qui favoriseront chez eux des mesures concernant les économies d'énergie..."

    Autre sujet financier développé par nos journaux : après les ministres et les parlementaires, c'est au tour de nos bourgmestres d'envisager de se serrer la ceinture. Leur salaire, ainsi que celui des échevins est lié au nombre d'habitants de la commune : celà va de quelques 2000 euros à plus de 3000 euros. Evidemment, les avis des bourgmestres sont partagés : certains ont déjà baissé leurs revenus, d'autres y réfléchissent encore, certains sont pour, d'autres contre.
    Nombreux sont ceux qui cumulent également des mandats, et si certains ne sont pas rémunérés, d'autres le sont. Ce qui leur apportent un revenu global relativement confortable. Il est vrai que comme le souligne Jean Michel Javaux, "Les élus locaux, les échevins, bourgmestres ont de grosses responsabilités et des horaires difficiles. Un accident, un incendie et on est rappelable au milieu de la nuit, s’il le faut. Et pourtant, les sommes gagnées par les mandataires communaux sont bien moindres par rapport à ce que peuvent gagner les parlementaires ou les ministres".

    Et vous, qu'en pensez-vous? Faut-il baisser les salaires de nos élus locaux? Avez-vous d'autres idées pour trouver de l'argent et faire face à la crise?

  • Finances : changements annoncés

    Imprimer

    Le ministre des Finances, Steven Vanackere, compte présenter cette année une série de propositions visant à simplifier drastiquement la réglementation fiscale. Il l'a indiqué mardi en commission de la Chambre, où il a présenté sa note de politique. Le caractère ambitieux de la note a été souligné aussi bien par la majorité que par l'opposition.

    Simplification, transparence et justice fiscale sont les axes du programme présenté par Steven Vanackere, qui a aussi parlé d'une tolérance zéro pour l'évasion fiscale. Les divergences régionales en matière de contrôles et de recouvrement de l'impôt doivent disparaître.

    Lors du débat, le député sp.a Dirk Van der Maelen a évoqué l'exemple des Pays-Bas, où les documents pré-remplis constituent désormais les trois quarts des déclarations et où les administrations s'échangent efficacement les informations relatives à la perception de l'impôt. Le ministre a répondu qu'il planifiait une visite aux Pays-Bas, et s'est déclaré favorable à la comparaison avec les pays voisins.

    Du côté de l'opposition, Steven Vandeput (N-VA) a regretté que la politique fiscale du gouvernement se focalise exclusivement sur la maximalisation des recettes. "La simplification des déclarations ne peut pas être seulement une mesure budgétaire", a-t-il dit, estimant par ailleurs que l'évitement de l'impôt n'était pas assimilable à la fraude.

    Dans sa réponse, Steven Vanackere a jugé légitime pour le gouvernement de chercher à maximiser ses ressources dans une période budgétaire difficile, tout en insistant sur l'importance d'appliquer une fiscalité plus légère aux secteurs qui soutiennent la croissance.

    La motivation du personnel du SPF Finances a également été évoquée. Les élus de la majorité et de l'opposition se sont rejoints pour soutenir des mesures permettant de donner aux fonctionnaires davantage de moyens pour accomplir leur travail.

    Steven Vanackere a par ailleurs indiqué que la désignation de Hans D'Hondt à la présidence du comité de direction du SPF avait été confirmée, de même que plusieurs promotions qui restaient en souffrance en raison des affaires courantes.


    Belga

     
  • Eoliennes : 9 éoliennes sur le territoire de Forville/Bierwart/Hannêche

    Imprimer

    Eolienne.jpgAprès le retrait du permis es éoliennes sur le territoire Héron/Andenne/Fernelmont, c'est sur le territoire de Fernelmont & Burdinne que l'on retrouve une demande pour 9 éoliennes.

    D'après l'avis d'enquête publique, voici ce que Electrabel demande :

    En vue d'obtenir un permis unique de classe 1 pour la construction et l'exploitation de 9 éoliennes d'une puissance unitaire maximum de 2,5 MW, sur le territoire des communes de Fernelmont et de Burdinne, avec ses auxiliaires et modification du relief du sol, création de chemin d’accès et d'aires de travail, pose de câbles électriques et construction d'une câbine de tête.
    Situation: En zone agricole, à cheval sur les communes de Fernelmont et de Burdinne entre la N643 et la N80, sur les plaines de Forville, Bierwart et d’Hannêche.

    6 éoliennes sur Fernelmont et 3 éoliennes sur Burdinne.
    Le projet nécessite l’intervention du fonctionnaire délégué sur une demande de dérogation prévue aux articles 114 et 127 du CWATUPE : le projet s’écarte de la destination de la zone agricole au plan de secteur.

    L'enquête publique est en cours jusqu'au 20 janvier 2012 à 16h.

    Ces éoliennes sont à moins de 3km de la commune et auront un impact sur le parc de la Burdinale.

    Avis de tempête donc!

  • Prendre soin de sa santé : Cette semaine dans notre village

    Imprimer

    Ruban cancer du sein.jpgLe service de dépistage mobile de la Province de Liège propose aux femmes de 40 ans un dépistage GRATUIT du cancer du sein :

    Mercredi 18 janvier et jeudi 19 janvier 2012 : Place communale à Couthuin
    Vendredi 20 janvier 2012 : Rue Saint Martin à Héron

     

     

    Horaire :

    • 9h à 12h
    • 13h à 17h30
    • 18h à 20h

     

    Rendez-vous obligatoire au 04/237 94 84